Fantasy·Roman

Sur le toit du monde; là où tout commence et tout fini

L’hiver arrive et avec le vent chuchote les lamentations des morts. Les maigres flocons dansent devant nos yeux alors que les murmures nous annoncent Son arrivée. Les chuchotements s’envolent jusqu’au sommet du Trône de Glace et, là, il nous transperce de ses yeux glacés : Le Roi-Liche s’éveille.


34833-world-of-warcraft-arthas-l-ascension-du-roi-licheProbablement le prince préféré de tous, son infamie n’a d’égale que sa tragique histoire. Déterminé, courageux, résolu, déconfit, trompé, maudit et condamné; nous connaissons tous l’histoire d’Arthas Menethil, dernier prince de Lordaeron. Au bien le croyons-nous ?

Christie Golden nous emmène ici sur les traces de notre prince depuis son enfance en tant que fils héritier du roi jusqu’à son accession à un trône qu’il n’avait pas prévu et bien qu’il lui était destiné. Nous connaissons le paladin, le chevalier de la mort et le roi-liche. Connaissions-nous l’enfant curieux et impatient, l’adolescent impertinent et téméraire, l’amant chaleureux et dévoué ? Ces facettes passées sous silence, pour des raisons évidentes dans le jeu, prennent une dimension tout autre dans ce roman rondement mené et assemblent les pièces d’un puzzle aussi complexe que tragique.

La pièce maîtresse nous semble cependant peut-être un peu maigre. Être buté au point de devenir aveugle au bon sens ? La mort d’un cheval, ami de toujours, justifie-t-elle que vous vous transformiez en tyran assoiffé de sang ? Jusqu’où iront son ambition et sa soif de pouvoir ?

Bien que pour Illidan la fin justifie les moyens sans vraiment perdre de vue son objectif, nous découvrons ici qu’Arthas, via ses moyens, s’est perdu et s’est laissé manipuler. Mais nous le savions déjà. Après tout, nous connaissons déjà la majorité de son histoire; un livre ne peut nous le réapprendre. Ou bien le peut-il ? Via cette myriade de détails que nous ignorions. La tristesse poignante de Jaina; amour flamboyant perdu et piétiné. La souffrance de Sylvanas qui perdure même dans la non-mort. Nous voyons ici comment au départ d’une bonne intention, la folie submerge Arthas au point de le faire sombrer.

Pour les lecteurs francophones, dont je fais partie, une traduction de qualité qui perd peu du talent de l’écriture. Une histoire incontournable pour les férus du Fléau qui souhaite découvrir plus en profondeur notre roi.


La glace qui l’emprisonnait se brise et son armure émet de sombres cliquetis métalliques tandis qu’il s’élève pour la première fois en tant d’années. Son dos ne le fait pas souffrir, il ne connaît pas la faim et ses sens sont aiguisés. Il s’approche du bord. En bas, la vallée gelée s’étant jusqu’à la Forêt du Chant de Cristal.
Les soldats en charpie s’ébranlent à sa vue. Un clameur monte portée par le vent : les morts s’éveillent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.