Animation·Film

Do Ré Mi Fa Sol La Bof

« Oh ! Le goujat ! Il a mis une sale note à un si beau film plein de bons sentiments et titulaire d’une morale à toute épreuve ! Franchement, c’est pas bien ! »

Oui, je sais, mais la vie n’est pas biscuit.

Et pourtant, ne croyez pas que je sois le vieux grincheux de service, je me considère assez pro film d’animation, du moins à en croire mon étagère. Cependant, ce « Tous en scène », ou « Sing » en version originale, m’a laissé un arrière-goût de trop peu, comme après un repas de cuisine moderne.
Comme je l’ai dit en préambule, nos animaux apprentis chanteurs peuvent se vanter d’offrir une morale à toutes épreuves : ne jamais abandonner pour aller au bout de ses rêves. C’est important et essentiel que nos chères têtes blondes assimilent évidemment cette leçon.

Et le film le montre très bien. Pour arriver au bout de ses rêves, il faut y mettre du sien, faire des sacrifices et, surtout, ne pas avoir peur de faire table rase et de repartir de zéro sur des bases plus saines. Vraiment, là-dessus, je n’ai rien à dire.

Cependant, bien que cela puisse se targuer d’une profondeur de forme, le reste du monument repose sur des bases exploitées et surexploitées qui m’ont dérangé. Une histoire cousue de fils blancs sur laquelle se meuvent des personnages assez caricaturaux, bien qu’attachant, qui satisferont largement un jeune public, mais probablement pas le public adulte blasé de les voir et revoir.

« Oui, mais c’est un film pour enfants ! À quoi pouvais-tu t’attendre ? »

C’est vrai, « Tous en scène » est un film pour enfants et donc, un adulte, du moins d’âge, ne peut pas vraiment le juger avec un regard usé par des heures de visionnages passés. C’est d’ailleurs pour ça que je reste positif sur ce film qui, malgré tout, m’a déçu.

Certes, c’est un film pour jeunes publics, mais il n’est pas le seul dans cette arène. Pourtant, d’autres de la même gamme me laissent bien moins de marbre malgré un public cible en-dessous de ma ligne d’âge. Je pense à « How to train your dragon », « The Song of the sea » ou plus récemment « Finding Dory ». Ces films soi-disant pour enfants qui, pourtant, me laissent empli d’énergie, rêveur ou euphorique. Ces sentiments qui n’ont eu ici qu’un air de prémâché et donc me déçoivent.

Enfin, je pense également que ce film souffre du paysage télévisuel surchargé de shows dans cette veine. Nous sommes gavés de télé-pseudo-réalité sur ce sujet à la maison à quasiment chaque clic de télécommande. L’échappée belle vers le cinéma ne fut que de courte durée avant le dose suivante.

Tout cela pour dire que « Tous en scène » n’est pas un mauvais film, c’est film correct, amusant, mais qui n’arrive pas au niveau de ses concurrents et mon émotion finale fut et reste un simple et concis Meh.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.