Fantasy·Roman

Plus qu’une famille, une Horde ! – Hordes de Laurent Genefort

1606-10ans-hordes-i_orgCela m’aura pris du temps, mais je repose enfin pour la dernière fois l’intégrale de Hordes de Laurent Genefort. Tout comme après une excellente série, je me retrouve dans ce sentiment du « et maintenant ?« 

Né il y a des millénaires lorsque les cosses des Arbres de Vie ont donné naissance à toutes les espèces de la terre allant de la mouche à l’Homme, le monde de Laurent Genefort est empli de violences.

Les seigneurs régnant sur les différentes régions du haut de leurs Skambas, carcasses des feu arbres donneurs de vie, s’affrontent dans des luttes sanglantes pour le pouvoir. À leurs services, leurs armées régulières, ainsi que des groupes de mercenaires devenus maîtres dans l’art de la guerre : les Hordes. Parmi elles, nous découvrons celle du Serpent, commandée par le capitaine Audric, le fléau démon.

Sans en dire plus sur l’histoire, sachez d’abord que j’ai lu version Intégrale des Éditions Bragelonne qui comprend les 3 tomes :

  • L’ascension du Serpent
  • Le vol de l’Aigle
  • Les crocs du Tigre

De ce fait, mon avis se porte sur toute la saga. Et le cri du cœur : Bordel c’était bon !

Choisi au départ par curiosité – oui, encore une fois – pour découvrir une Fantasy française et non plus une énième traduction, ce roman m’a énormément plu.

La première raison étant que retrouver la finesse et la poésie de la langue française sans le filtre de la traduction fut jouissif. Une tournure très concrète dont le réalisme me mettait même mal à l’aise par moment. Une langue maîtrisée qui nous décrit les scènes avec une intime précision, tout en sachant prendre un recul grandiose lors des scènes de bataille. Ces dernières, loin de devenir brouillonnes due à l’action, restent claires et dynamiques, tandis que les premières font avancer l’aventure et nous placent sur l’épaule du destin de ce monde face l’anéantissement.

Sous l’effet de la peur, l’être humain a des ressources insoupçonnés, tant sur le plan physique que sur le plan intellectuel.

Hordes Tome 1 : L’ascension du Serpent – Laurent Genefort

Ensuite, comment ne pas parler du monde en lui-même, si complexe et pourtant si simple à comprendre. La progression de l’histoire nous présente au fur et à mesure les différentes complexités imposées par les seigneurs, nous plonge dans la mythologie des Arbres de Vie et l’organisation militaire et familiale que représente une Horde; tout cela en tissant une intrigue inéluctable et dramatique. Je suis admiratif de la facilité avec laquelle l’univers est construit de plus en plus complexe, bien qu’en restant compréhensible. Gaston, prends des notes !

Autant au départ, je regardais les Hordes d’un œil suspect. Après tout, elles ne vivent que pour le combat et l’argent, pillent, violent et détruisent. Et pourtant, au fil des pages, j’en ai découvert les coulisses, les pourquoi, les comment. Et les Hordes, de mercenaires sans pitié, deviennent une famille respect, honneur et loyauté se mêlent, à l’opposé des armées régulières combattant uniquement par servitude, intérêt et gloire.

Enfin, les personnages. Je me pose souvent la question : « comment rendre un personnage iconique ? » C’est important mine de rien. Que serait une saga sans ses personnages cultes ? Est-ce leurs actions ? Leur charisme ? J’ai rarement vu un personnage devenir mythique juste parce que l’auteur nous le disait – ce n’est pas un axiome Gaston ! Même Dumbledore devient une icône de la saga de J.K. Rowling à force de découverte sur sa légende et sur ses actions, pas uniquement parce qu’on nous le dit.

Ici, que ce soit Audric, Marwin, Umiade, Trobard, ou même Prelagord, tous s’ancrent dans nos mémoires le long de l’histoire de par leurs actes, décisions et réflexions – certains plus que d’autres évidemment. La façon dont ils se développent m’a beaucoup marqué. Autant Audric commence comme sans merci, calculateur et brutal. On le découvre réfléchi, protecteur et paternel pour sa Horde au fil de l’histoire. Je pense qu’un roman qui réussit à nous faire aimer ses personnages sans forcer est forcément un succès. Mes sentiments pour eux ont évolué tout au long des trois tomes et j’étais presque triste de ne plus les revoir une fois la couverture fermée pour la dernière fois.

Je ne regretterai jamais le monde d’avant – une alternance de guerres et de saisons d’oisiveté où l’on dépensait l’argent gagné en mettant nos vies en péril;des nobles qui tondent les paysans comme des moutons,et se chamaillent comme des gamins colériques;des paysans et des marchands qui se conforment à des règles arbitraires. C’est un jeu tellement inepte…Nous ne valons pas mieux que ça?

Hordes Tome 2 : Le vol de l’aigle – Laurent Genefort

Bien entendu, Gaston, il y a un bémol à ce paradis : la lenteur. Le roman possède en générale un excellent rythme, ce qui permet de bien alterner entre action, exposition et progression. Cependant, l’exposition, parfois, pèche et s’installe légèrement. D’où une forme de lenteur par moment qui aura peut-être, je dis bien peut-être, tendance à vous faire lire en diagonale quelques paragraphes – ahia pas bien !

Hordes est donc un excellent roman qui m’a énormément plu, vous l’aurez compris. Je vous le recommande chaudement. Un univers riche, des personnages marquants et attachants, une plume agréable, légère et bien tournée, que dire de plus ? Cependant si vous êtes enclin à tourner de l’œil ou d’une certaine fragilité devant la violence gratuite de la guerre, passez peut-être votre chemin, car vous ne serez pas épargné – le monde des Hordes est sans pitié.

border

Si vous souhaitez vous procurer le roman, je vous propose de le faire via mon lien Partenaire Amazon :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.