Action·Anime·Fantasy·Série

Quand le jeu devient la réalité ou la réalité un jeu : Sword Art Online – Saison 1 de Reki Kawahara

Je ne me rappelle plus quand j’ai regardé un anime jusqu’au bout. Je pense qu’il s’agissait de Full Metal Alchimist : Brotherhood – excellent titre au passage, si vous ne l’avez pas vu, vous savez quoi faire.

De ce fait, j’étais surexcité à l’idée de pouvoir enfin me replonger dans l’univers fabuleux des animes – merci à un petit voyage en Suède pour le boulot.

Longtemps entendu, jamais vu, mon dévolu s’est posé sur Sword Art Online de Reki Kawahara que j’ai goulument « binge watché » en 2 jours, la saison 1 du moins. Probablement comme beaucoup avant moi, je vais diviser mon avis en deux : la première partie sur le premier arc de la saison et le deuxième … sur la deuxième. Bien joué Adri.

Lire la suite « Quand le jeu devient la réalité ou la réalité un jeu : Sword Art Online – Saison 1 de Reki Kawahara »

Animation·Fantasy·Jeu vidéo

La fille du vent salé : Première prémice à Battle for Azeroth

Avec l’arrivée de la prochaine extension de World of Warcraft, Battle for Azeroth, Blizzard a publié la première vidéo d’une triplette dans le but d’introduire les personnages centraux : les Prémices.

Sous forme d’un chant de marins, le premier concerne Jaina Portvaillant, un des personnages survivants de Warcraft 3 – et un de mes personnages favoris, si pas ma favorite, de cet univers.

Lire la suite « La fille du vent salé : Première prémice à Battle for Azeroth »

Aventure·Roman·Science-fiction

Dark Bane : La dynastie du mal de Drew Karpyshyn

51i6jwcikrl

Nous y voilà, je referme enfin le dernier épisode de la trilogie consacrée à Darth Bane, le seigneur Sith fondateur de la règle des deux. J’ai mis un peu de temps pour m’y mettre et, grâce à ça, j’ai pu apprécier d’autant plus le talent de ce cher Drew Karpyshyn. Qu’est-ce que cette Dynastie du mal m’a laissé comme arrière-goût ? Voyons ça tout de suite.

Tout d’abord, prenons quelques instants pour marquer un premier point concernant l’écart entre la lecture du précédent opus et celui-ci. J’ai dû laisser environ un an. Oui, honte à moi, mais je voulais me changer les idées.

Cela étant, l’histoire est cousue main, les références et les souvenirs sont toujours aussi bien amenés et remémorés, si bien qu’il est presque impossible de ne pas comprendre qui est qui ou ce qui se passe. Mon grand écart temporel n’a donc en rien gâché mon plaisir. Lire la suite « Dark Bane : La dynastie du mal de Drew Karpyshyn »