Animation·Fantasy·Jeu vidéo

La fille du vent salé : Première prémice à Battle for Azeroth

Avec l’arrivée de la prochaine extension de World of Warcraft, Battle for Azeroth, Blizzard a publié la première vidéo d’une triplette dans le but d’introduire les personnages centraux : les Prémices.

Sous forme d’un chant de marins, le premier concerne Jaina Portvaillant, un des personnages survivants de Warcraft 3 – et un de mes personnages favoris, si pas ma favorite, de cet univers.

parolePremices2
Ces paroles sont, bien entendu, la propriété de Blizzard Entertainment et de l’auteur d’origine Robert Brooks

La vidéo se pare d’une animation simple qui met en avant la profondeur des dessins et elle nous présente d’une manière poignante cette tragique histoire.

Nous y découvrons donc Jaina de retour dans ce qui reste de Theramore, la nation qu’elle avait fondée à la suite des événements de Warcraft 3. Au milieu de ces ruines, notre archimage préférée se voit assaillie par son passé.

Les chants d’une beauté incroyable racontent les funestes mésaventures de son père, feu Daelin Portvaillant amiral et dirigeant de la nation maritime de Kul Tiras, ainsi le rôle que Jaina y a joué.

Rappelons que Jaina a perdu son frère, Derek Portvaillant, pendant la Deuxième Guerre, à savoir les événements de Warcraft 2, incinéré lui, son navire et son équipage, lors d’un raid de chevaucheurs de dragon orcs.

La haine des monstres à la peau verte courait d’autant plus brûlante dans les veines de leur père et c’était dans le but de sauver sa fille de ces sauvages qu’il avait voyagé jusqu’en Kalimdor.

Ce passif douloureux explique l’ampleur de la trahison de Jaina pour les gens de Kul’Tiras. En effet, plutôt que d’aider son père à les affronter, elle avait aidé les orcs à combattre les armées de l’amiral, le menant à la mort.

Pendant très longtemps la voix de la paix entre l’Alliance et la Horde, les résolutions de Jaina furent mises à rude épreuve pour finalement être rasée lors de l’extension Mist of Pandaria.

Le déclencheur fut la destruction de Theramore par Garrosh Hurlenfer, ville où débute la vidéo, racontée dans le roman Jaina Portvaillant :  Le déferlement.

Ayant perdu tout ce qu’elle chérissait, elle réalise – enfin diront certains – que son père avait raison depuis le début concernant la Horde.

Sachant cela, on peut comprendre la subtilité et la profondeur des paroles de ce chant qui nous mène au gré des vagues à la scène finale. La détermination, que l’on peut lire sur son visage et dans sa voix, est prometteuse quant à son rôle dans la prochaine extension. Si l’on pensait que Jaina avait déjà joué toutes ses cartes, nous étions loin du compte.

Évidemment, la communauté warcraftienne s’est hâtée de réagir et de commenter ce Prémices : Jaina. Je vous propose l’analyse du maître du game en la matière, j’ai nommé Sam Vostok en compagnie de son comparse de toujours, Shazy.

Quel avenir pour notre magicienne ? Quelles surprises nous attendent sur les rivages de Kul’Tiras ? Nous le saurons très prochainement et je m’impatiente déjà !

border

Pour ceux qui souhaiteraient acheter l’extension et par la même occasion m’aider dans mon activité, vous pouvez le faire rapidement et à un prix intéressant sur Instant-Gaming  via le lien suivant :

World of Warcraft: Battle for Azeroth

Vous manquez de temps de jeu ? Par ici :

World of Warcraft: Carte 60 Jours

Plus d’explications sur cette relation avec Instant-gaming ici.

2 commentaires sur “La fille du vent salé : Première prémice à Battle for Azeroth

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.